lundi 7 décembre 2015

L'addition de mon corps

Récemment amenée à participer à la rédaction d'un ouvrage scientifique sur la thématique de la prothèse, j'ai cherché l'origine de ce terme, et continue par le présent article, ma réflexion sur l'Homme augmenté.

"Prothesis" en latin, addition d'une lettre au commencement d'un mot.
C'est si simple que cela, une simple "addition", la prothèse est une addition de mon corps. En linguistique la prothèse est : " le fait d’ajouter un son au début d’un mot sans en changer le sens, pour des motifs articulatoires ou stylistiques". N'est-ce pas une belle définition de la prothèse ? Elle ne change pas le sens de ma vie, mais elle me sert pour des "motifs articulatoires ou stylistiques". 
Justement, fraichement débarquée dans le Nord, j'ai récemment contacté une jeune entreprise basée à Tourcoing. Basée sur le travail de recherche d'un jeune étudiant prothésiste qui avait constaté le caractère inesthétique des prothèses, il a cherché à développer l'artistique et le graphisme. Sa start up développe des customisations de prothèses en tout genre. La prothèse devient un atout, une œuvre d'art, arbore un tatouage que l'on oserait faire sur son propre corps. 

Pour les enfants, elle peut se distinguer et devenir un morceau de super-héros. La prothèse devient alors le lieu de l'autodérision voire de l'affirmation de soi et de son handicap. Elle peut aussi accrocher le regard et être sujette à des questions. Initiant ainsi la conversation. La prothèse comme libération de la parole, pourquoi pas? Puisque la prothèse est un objet, les questions sont plus faciles à formuler que sur le propre corps de la personne. Cela peut également se faire à partir d'un fauteuil qui détient sa propre mécanique, son propre design...
Écoutez et constatez l'interview d'Angélique, une femme équipée par U-exist à Lille :



C'est donc un projet intéressant que de participer à l’élaboration d'une nouvelle vision du handicap. Pour ma part, j'ai passé commande au Papa Noël pour avoir des jambes effet sculpté en bois. La suite bientôt avec des photos de ces nouvelles gambettes !


Pour en savoir plus sur U-exist cliquez ici.

Voir aussi l'excellente vidéo avec Arnaud Assoumani, de quoi rire plutôt deux fois qu'une :





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire