lundi 15 avril 2013

Une petite déclaration d'amour

En tant qu'étudiante en lettres, vous n'aurez pas grand mal à croire que j'ai beaucoup écrit sur "ce qui m'est arrivé".

On m'a déjà demandé si j'allais moi aussi me lancer dans l'écriture d'un livre.
(Je n'aurais jamais pensé que quelqu'un me poserait ce genre de question!)

Je suis de celles qui pense le langage, la parole et donc l'écriture (étant une forme d'expression), comme une thérapie, un réel moyen d'avancer.

C'est pourquoi ce blog va peut-être prendre un tournant; d'abords destiné à rassembler des personnes autour de moi afin de soulever les fonds nécessaires à l'achat de mes prothèses de course (ce qui a été, comme vous le savez, un succès!), puis à relayer les actions et dons qui prenaient la forme d’événements publiques, je voudrais aujourd'hui continuer ce blog en y apportant une touche un peu plus personnelle.

En écrivant, sur le handicap, je pense que les gens pourraient enfin un peu mieux l'entendre.
Je ne suis pas une écrivain, mais j'ai en moi cette fibre, et j'aimerais qu'elle puisse servir à quelque chose.
Aujourd'hui, je me rends dans les écoles pour échanger avec les lycéens et les collégiens à partir de mon histoire.

Il me semble que l'on peut tirer de cette expérience un enseignement humain bien plus grand que ce que l'on imagine. 
Lorsque des gens qui ont leurs 2 jambes et leurs deux mains me disent "Tu me donnes de la force", je me sens utile, et écrire mon témoignage prend tout son sens.

Voilà pour l'explication. Maintenant place à ma première "publication littéraire":  c'est Une petite déclaration d'amour comme l'indiquait le titre de l'article.

(soyez indulgents!)



Vous autres,


Vous qui m'avez accompagnée
vous qui m'avez rassurée
vous qui m'avez nourrie.

Vous qui m'avez écoutée
vous qui m'avez douchée,
vous qui m'avez appris à marcher...

Vous qui avez passé l'aspirateur,
vous qui avez cuisiné,
vous qui avez supporté ma mauvaise humeur.
Vous qui avez pleuré.

Vous qui m'avez portée
vous qui m'avez écrit,
vous qui avez dansé !
Vous qui avez su me faire rire.

Vous qui m'avez donné, vous qui m'avez acceptée.

Vous autres, merci.



(à propos, Mercredi 15 mai, nous participerons ma sœur et moi au débat, à Vouneuil sur Biard  :
« Handicap, la parole aux aidants »)

2 commentaires:

  1. Je fais partie de ces gens qui ont leurs deux jambes et leurs deux mains et auxquels tu donnes de la force. Merci à toi, et continue à écrire que je continue à te lire.

    RépondreSupprimer
  2. Pernelle,

    Heureux de t'avoir de nouveau croisée aujourd'hui. La journée fut belle sur le site de Coulon. C'est autour d'un événement, d'un repas entre amis que nous nous sommes rassemblés. Ce sont des moments forts, des rencontres pleines d'émotions. On touche à l'essentiel finalement. Nous nous sommes sentis bien. Continue ainsi, tu rayonnes autour de toi et c'est du bonheur.
    à bientôt . Bruno,Valou Thibault et Julien.

    RépondreSupprimer